déposer une marque

Quelles sont les étapes pour déposer une marque en France ?

Déposer une marque en France est une étape cruciale pour les entreprises qui souhaitent protéger leur identité et leurs produits ou services. Cette démarche offre une protection juridique et sécurise l’exploitation de la marque. Cet article vous guide pas à pas pour comprendre comment déposer une marque auprès de l’INPI et ainsi assurer la pérennité de votre entreprise.

Pourquoi déposer une marque ?

Déposer une marque est essentiel pour les entreprises qui souhaitent protéger leur identité, leurs produits ou services, et assurer leur croissance. En effet, la propriété intellectuelle est un élément clé de la compétitivité des entreprises, et le dépôt de marque est le moyen le plus efficace de sécuriser la propriété des signes distinctifs qui identifient votre entreprise et vos offres.

Qu’est-ce qu’une marque ?

Une marque est un signe distinctif qui permet d’identifier et de différencier les produits ou services d’une entreprise de ceux de ses concurrents. Elle peut être constituée de noms, de logos, de slogans, de formes, de couleurs, de combinaisons de ces éléments ou encore de sons.

Quels sont les avantages de déposer une marque ?

Déposer une marque offre plusieurs avantages pour les entreprises :

  • Protéger son identité : le dépôt de marque permet de sécuriser l’exploitation du nom, du logo ou du slogan de l’entreprise et de prévenir les risques de contrefaçon.
  • Valoriser l’entreprise : une marque déposée est un élément clé de la création d’entreprise et de la valorisation de son capital immatériel.
  • Faciliter les démarches commerciales et juridiques : disposer d’une marque déposée simplifie les démarches en cas de litige et offre une meilleure protection en cas de concurrence déloyale ou de contrefaçon.

Comment déposer une marque auprès de l’INPI ?

L’enregistrement d’une marque en France passe obligatoirement par le dépôt auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle). Cette procédure comprend plusieurs étapes clés.

Recherche d’antériorité

Avant de déposer une marque, il est recommandé d’effectuer une recherche d’antériorité pour vérifier si un signe similaire ou identique n’a pas déjà été enregistré pour des produits ou services similaires. Cette étape permet d’éviter les risques d’opposition ou de litige après le dépôt de la marque.

Choix des classes de produits et services

Lors du dépôt de marque, il est nécessaire de déterminer les classes de produits et services pour lesquels la protection est demandée. La classification de Nice est utilisée pour classer les marques en fonction des produits et services qu’elles couvrent. Il est important de choisir judicieusement les classes afin d’assurer une protection optimale de votre marque.

Dépôt de la demande d’enregistrement

Une fois la recherche d’antériorité effectuée et les classes de produits et services choisies, la demande d’enregistrement de la marque doit être déposée auprès de l’INPI. Cette demande comprend le formulaire officiel, les éléments constitutifs de la marque (nom, logo, etc.) et le paiement des redevances.

Examen de la demande par l’INPI

L’INPI procède à l’examen de la demande d’enregistrement pour vérifier si elle respecte les conditions de fond et de forme. Si la demande est conforme, l’INPI publie la demande dans le Bulletin Officiel de la Propriété Industrielle (BOPI) et accorde un délai de 2 mois aux titulaires de marques antérieures pour éventuellement faire opposition.

Enregistrement et publication de la marque déposée

Si aucune opposition n’est formulée ou si l’opposition est rejetée, l’INPI procède à l’enregistrement de la marque et publie l’avis d’enregistrement dans le BOPI. La marque est alors protégée pour une durée de 10 ans, renouvelable indéfiniment.

Quelle protection pour les marques internationales et communautaires ?

Les entreprises qui souhaitent protéger leur marque au-delà du territoire français peuvent opter pour l’enregistrement d’une marque internationale ou d’une marque communautaire.

La marque internationale

La marque internationale est gérée par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) et permet d’étendre la protection de la marque à plusieurs pays membres de l’Union Européenne et/ou de la Convention de Madrid. Le dépôt d’une marque internationale nécessite au préalable l’enregistrement ou la demande en cours d’une marque nationale.

La marque communautaire

La marque communautaire, également appelée marque de l’Union européenne, offre une protection dans les 27 pays membres de l’UE. La demande d’enregistrement se fait auprès de l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO). Toutefois, il est à noter que depuis le 1er janvier 2021, la marque communautaire ne couvre plus le Royaume-Uni suite au Brexit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *